Les affolantes statistiques de Neymar avec la Seleção ne suffisent pas au Brésil

Auteur d'un triplé au Pérou (2-4), Neymar est entré un peu plus dans l'histoire de la Seleção. Et la star du Paris SG n'entend pas s'arrêter là.

Le Brésil de Neymar a brillé face à la Bolivie
Le Brésil de Neymar a brillé face à la Bolivie ©Maxppp

Et de 3 qui font 64 ! Neymar (28 ans), auteur d'un triplé, son premier en compétition officielle avec le Brésil, au Pérou ce mardi soir (2-4, éliminatoire du Mondial 2022), compte donc désormais 64 réalisations en 103 sélections. Le n° 10 est devenu le deuxième meilleur buteur de l'histoire de la Seleção, derrière Pelé (71) mais devant Ronaldo (62). «Tout mon respect pour toi, Ronaldo», a-t-il d'ailleurs posté sur Instagram après la rencontre. Une statistique qui compte au pays, même si Tite, son sélectionneur, a refusé les comparaisons.

La suite après cette publicité

«Chaque période historique de la Seleção, chaque génération a sa propre idole. Il y a Ronaldo, extraordinaire. Rivaldo, Romario, Bebeto, chacun à un moment précis. Il est injuste de les comparer», a-t-il lâché en conférence de presse d'après-match avant, tout de même, de rendre hommage à son homme-clé. «Ce que je peux dire, c’est que Neymar a ce côté imprévisible, il est à la fois l’arc et la flèche. C’est un joueur qui donne des buts et sait aussi marquer. Il est chaque fois meilleur, avec un degré de maturité toujours plus élevé».

De jolies stats mais...

Le technicien brésilien a expliqué comment son équipe tentait de tirer le meilleur parti des qualités de la star du Paris SG. «Nous cherchons à lui transmettre le ballon dans le secteur le plus important du terrain, c’est-à-dire près des milieux défensifs adverses. Là, il peut créer, il peut feinter, dribbler. Il ne dribble pas pour le spectacle mais pour se frayer un chemin vers le but, pour déséquilibrer, c’est sa caractéristique», a-t-il résumé, littéralement conquis par son leader d'attaque.

Avec sa moyenne de buts actuelle (environ 0,62 par match), le natif de Mogi das Cruzes aurait besoin d'une vingtaine de matches supplémentaires pour détrôner le roi et devenir le meilleur artificier de l'histoire du Brésil. Oui, mais voilà, pour les Brésiliens, l'essentiel est ailleurs. «Il n'y a aucun doute. Neymar peut dépasser Pelé au nombre de buts marqués avec le Brésil. Mais s'il ne décroche pas une Coupe du Monde, il ne sera jamais considéré comme l'un des dix meilleurs joueurs du football brésilien. Juste ou non, je vous laisse trancher», a lâché Julio Gomes, éditorialiste pour UOL Esporte. Ney sait ce qu'il lui reste à faire.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires