Liga : le FC Barcelone trébuche à Majorque !

Par Max Franco Sanchez
3 min.
Liga : le FC Barcelone trébuche à Majorque ! @Maxppp

En déplacement du côté de Majorque ce mardi soir, le FC Barcelone a dû se contenter d’un match nul 2-2.

Quelques jours après son succès et cette remontada incroyable face au Celta (3-2), le FC Barcelone était déjà de retour aux affaires pour ce match de la septième journée de Liga. Le leader de la Liga se déplaçait du côté de Majorque, à 45 minutes en avion, pour y défier l’équipe locale, assez mal en point en championnat avec cette 17e place. Pour ce duel, Xavi misait sur un trio offensif un peu remanié, puisque Ferran Torres et Raphinha étaient alignés aux côtés de João Félix. Robert Lewandowski démarrait donc sur le banc. Dans l’entrejeu, le coach misait sur Oriol Romeu, Gavi et Gündoğan. En face, il y avait notamment Vedat Muriqi, le danger kosovar de l’équipe insulaire…

La suite après cette publicité

Et c’est même lui qui allait ouvrir le score. Sur une mauvaise relance de Ter Stegen, il y avait une suite de ballons repoussés dans la surface, jusqu’à ce que le cuir arrive dans les pieds du buteur. Il expédiait, sans se faire prier, la balle au fond des filets (1-0, 8e). Face au bloc bas et bien organisé de l’équipe de Javier Aguirre, le Barça avait du mal à mettre son jeu en place. L’agressivité du rival et les rotations effectuées par Xavi se faisaient sentir, et c’est même Mallorca qui s’offrait les situations les plus chaudes, à l’image de cette frappe bien sentie de Dani Rodriguez (16e). João Félix commençait, peu à peu, à se montrer de plus en plus dans les derniers mètres, mais le Portugais était facilement neutralisé par ses vis à vis dès qu’il tentait de faire des différences. La possession catalane commençait à se faire de plus en plus insistante, mais, à la demi-heure de jeu, c’était toujours sans danger pour Rajkovic.

À lire Le FC Barcelone annonce une opération au dos pour Marc-André ter Stegen

Prestation insuffisante du Barça

Le chrono défilait, et le Barça ne trouvait pas de solutions pour percer ce mur insulaire. Peu avant la pause, Ferran Tores ne parvenait pas à battre Rajkovic après ce joli service de Gavi. L’attaquant barcelonais n’avait pas réussi à gagner son mano a mano avec le portier de Majorque sur cette première grosse occasion catalane (39e). Il n’allait cependant pas falloir attendre longtemps pour assister à l’égalisation. Une frappe limpide de Raphinha poteau opposé depuis l’extérieur de la surface permettait ainsi aux troupes de Xavi de recoller au score (1-1, 41e). Le Barça terminait en force et Raphinha aurait même pu s’offrir un doublé quelques minutes plus tard. Félix forçait même Rajkovic à sortir une belle main. Alors que le 1-2 semblait se dessiner très clairement à l’horizon… coup de théâtre ! Sur une longue déviation de la tête de Muriqi, Abdon Prats partait dans le dos de la défense et, face à un Ter Stegen auteur d’une sortie un peu hasardeuse, mettait le pied pour que le cuir aille terminer sa course au fond (2-1, 45e+3). Sanction, pour un FC Barcelone très moyen ce soir.

La suite après cette publicité

Classement général Liga

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Real Madrid Real Madrid 38 15 24 12 2 1 33 9
2 Girona Girona 38 15 16 12 2 1 34 18
3 Barcelone Barcelone 34 15 14 10 4 1 28 14
4 Atlético Atlético 31 14 17 10 1 3 30 13
5 Bilbao Bilbao 28 15 12 8 4 3 30 18
Voir le classement complet

Au retour des vestiaires, forcément, les Catalans allaient de l’avant. Félix, sur une belle inspiration, voyait sa tentative se heurter sur le poteau (55e). Dans la foulée, Xavi faisait entrer Robert Lewandowski pour donner un nouvel élan à son équipe. Tout fraîchement entré en jeu lui aussi, Lamine Yamal pensait avoir obtenu un pénalty. Mais l’arbitre l’annulait après avoir vu les images (65e). Mais ce n’est ni Yamal, ni Lewandowski, qui allaient égaliser. C’est bien Fermin Lopez qui signait le deuxième but blaugrana. Raphinha mettait un ballon dans la surface, et c’est le jeune milieu de terrain de La Masia qui, bien placé, crucifiait Rajkovic (2-2, 75e). Pas secoués, les locaux tentaient de répondre et Ter Stegen sortait une intervention décisive sur Larin (82e). Le score n’a plus bougé malgré une belle tête de Lewandowski et un raté de Larin dans le temps additionnel et le Barça reste premier, même s’il pourrait perdre son statut de leader en fonction des résultats des rencontres de Girona et du Real Madrid.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité