FC Barcelone : João Cancelo se régale en Catalogne !

Par Anas Bakhkhar
4 min.
João Cancelo sous les couleurs du FC Barcelone @Maxppp

Buteur puis passeur décisif face au Porto en Ligue des champions mardi soir (2-1), le latéral portugais João Cancelo, prêté par Manchester City, est sur un nuage sous la houlette de Xavi et enchaîne les prestations de qualité. De quoi un peu plus donner envie au FC Barcelone de se l’offrir définitivement…

Un João en cache souvent un autre. Quand on parle d’armes offensives du côté du FC Barcelone, on pense instinctivement à l’attaquant portugais João Felix, auteur du deuxième but blaugrana pour donner l’avantage aux siens à domicile face au FC Porto (2-1), lors de la cinquième journée de la Ligue des champions. Mais le véritable facteur X de l’équipe de Xavi Hernandez à Montjuïc mardi soir était aligné à gauche de la défense : João Cancelo. Pour sa 16e rencontre toutes compétitions confondues cette saison (sur 16 possibles, 15e titularisation), le latéral lusitanien s’est d’abord offert un joli but depuis son couloir pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 32e) avant de servir son compatriote pour le but de la victoire avant l’heure de jeu (2-1, 57e). Un match qui était important pour le champion d’Espagne en titre, qualifié pour la phase finale d’une C1 pour la première fois depuis le départ de Lionel Messi à l’été 2021, mais également pour celui qui est prêté par Manchester City, qui s’épanouit en Catalogne.

La suite après cette publicité

«J’ai dit en conférence de presse que c’était une finale, a expliqué le latéral droit après la rencontre dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. Nous l’avons gagnée, ce qui était le plus important, et nous avons réussi à qualifier ce club pour les huitièmes de finale, ce qu’il mérite.» Latéral droit de formation, le joueur de 29 ans offre une véritable polyvalence à ses entraîneurs depuis quelques saisons, pouvant évoluer dans les deux flancs de l’arrière-garde sous les ordres de Pep Guardiola, Julian Nagelsmann, Thomas Tuchel et désormais Xavi. Le technicien catalan ne l’a d’ailleurs pas tari d’éloges mardi soir. «Cancelo a fait un super match, il a joué comme ailier et non comme latéral. C’est vrai qu’en défense on défendait avec 4 joueurs, mais en attaque c’était un ailier. Cancelo est un joueur incroyable et polyvalent. Il peut nous aider à plusieurs postes, l’a encensé Xavi. Aujourd’hui, nous avons discuté qu’il pourrait échanger ses postes avec Félix, et ce sont deux joueurs qui se comprennent à merveille.»

À lire Suppression de taxis, rationnement alimentaire, accords rompus… les procédés délirants du Barça pour éponger sa dette

Cancelo amoureux du Barça

João Cancelo ne semble pas être dérangé par ses changements de position dans la défense : « je me sens bien à droite ou à gauche, au milieu aussi, mais ce que j’essaie de faire, c’est de faire de mon mieux pour aider l’équipe à atteindre son objectif. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui.» Capable d’apporter le danger balle au pied, l’ancien défenseur de Valence et Benfica apporte une dose d’imprévisibilité au jeu de Xavi, qui manque bien des fois dans une animation offensive parfois stéréotypée face à des équipes défensives. Pourtant, il n’était pas aidé par sa forme physique capricieuse, mais rétabli avant l’affiche européenne : «lors des deux matches avec l’équipe nationale et du dernier à Vallecas, je ressentais déjà une légère douleur aux ischio-jambiers. (…) Je pense que ce n’est rien.» L’international de la Seleção das Quinas (49 sélections, 10 buts) espère montrer ce même visage lors de la réception des Colchoneros (dimanche 03.12, 21h), pour l’affiche de la 15e journée de Liga entre l’hôte catalan, au pied du podium, et la formation de la capitale, troisième du classement du championnat.

La suite après cette publicité

Déjà auteur de 3 réalisations et 2 offrandes dans ce début de saison 2023-2024, le Portugais continue de montrer qu’il fait partie des meilleurs latéraux d’Europe et du monde. Surtout depuis qu’il est au FC Barcelone, où les supporters blaugranas le sentent vraiment concernés, en témoigne sa tape sur l’écusson devant le public de Montjuïc sur le but de son homonyme et compatriote en seconde période. Un état d’esprit irréprochable de la part du natif de Barreiro, qui oblige un peu plus la direction barcelonaise à trouver une solution pour s’offrir ses services sur le long terme. Selon les dernières informations de Sport, Manchester City a fixé son prix à 50 millions d’euros pour le libérer de ses années de contrat restantes, lui qui est encore lié jusqu’en 2027 avec les champions d’Europe en titre. Néanmoins, au vu de sa forme actuelle - si elle se poursuit sur le reste de l’exercice - le Barça devra rapidement boucler ce dossier en sa faveur, au risque d’avoir des concurrents pour tenter de s’arracher l’un des meilleurs à son poste. Affaire à suivre donc.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité