L'incroyable métamorphose de Christopher Nkunku

Derrière les Robert Lewandowski et Erling Haaland, Christopher Nkunku s'invite doucement, mais sûrement à la table des plus grandes stars en Bundesliga. Condamné à s'exiler en Allemagne, le titi parisien explose tout sur son passage au RB Leipzig et s'impose aujourd'hui comme un candidat très sérieux à l'équipe de France. Découvrez comment Christopher Nkunku s'est métamorphosé depuis son départ du Paris Saint-Germain.

L'incroyable métamorphose de Christopher Nkunku
L'incroyable métamorphose de Christopher Nkunku ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une métamorphose à tous les étages

Le 18 juillet 2019, le natif de Lagny-sur-Marne quitte le Paris Saint-Germain pour signer au RB Leipzig contre un chèque de 13 millions d'euros. Une étape transitoire avec pour objectif un temps de jeu plus conséquent, mais qui s'apparente tout de même à un saut dans l'inconnu pour le joueur à l'époque âgé de 22 ans. Nouvelle langue, nouvelle culture, nouveau championnat. Christopher Nkunku a de quoi être déstabilisé. Heureusement, la présence des Français Dayot Upamecano et Nordi Mukiele l'a aidé à s'intégrer un peu plus facilement. Sur le terrain, son adaptation est express. Sous les ordres de Julian Nagelsmann, réputé pour son grand sens de la tactique et l'amélioration des qualités physiques de ses joueurs, le Franco-Congolais d'origine progresse à vitesse grand V. Il a d'ailleurs mis un point d'honneur à travailler dans ce domaine qui lui a déjà fait défaut par le passé. Ce souvenir du gamin trop frêle, l'intéressé veut le chasser de son esprit. Le temps où il affichait un retard quasi rédhibitoire sur le plan athlétique pour le haut niveau semble être un souvenir lointain. Comme CR7 et tant d'autres, Nkunku a rapidement compris que son corps est l'outil essentiel à sa réussite.

La polyvalence, sa plus grande force

Pour sa troisième saison au RB Leipzig, Christopher Nkunku a déjà connu trois entraîneurs différents. Julian Nagelsmann, Jesse Marsh et Domenico Tedesco. Tous sont tombés sous le charme du joueur de 24 ans. Grand professionnel, il se démarque surtout par sa polyvalence. Au cours de sa jeune carrière, ce dernier a été trimballé à de nombreux postes. Cette polyvalence, qui lui permet de jouer à tous les postes sur le front de l'attaque, est aujourd'hui l'une de ses principales forces. Capable de se dépêtrer de n'importe quelle situation, Christopher Nkunku peut créer le danger n'importe où sur le terrain. Très mobile, sa capacité à briser les lignes est un atout de taille pour la formation allemande. Sous les ordres de Domenico Tedesco, il évolue désormais en faux neuf ou en tant que second attaquant, ce qui lui permet d'être plus proche du but adverse. Et ça lui va plutôt bien, comme en témoignent ses excellentes statistiques (25 buts, 13 passes décisives en 36 matchs).

Objectif Equipe de France

Fini l'étiquette de l'espoir, Christopher Nkunku est aujourd'hui un joueur d'une tout autre dimension. En Allemagne, son nom est désormais cité parmi les grands du championnat comme Robert Lewandowski ou encore Erling Haaland. Ce qui lui vaut d'être associé à l'équipe de France, à quelques mois de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Didier Deschamps le suit avec attention. Mais si ces performances actuelles ne suffisaient pas à convaincre le sélectionneur des Bleus, il serait alors peut-être temps pour l'ancien Parisien de franchir un nouveau cap dans sa carrière. Ça tombe bien, les courtisans sont nombreux et ils sont prestigieux. Chelsea, Manchester City, le Real Madrid et son club formateur du PSG. Sous contrat avec le RB Leipzig jusqu'en 2024, Nkunku coûtera cher. Le club allemand réclame pas moins de 75 M€. Les prétendants sont prévenus.

Plus d'infos

Commentaires