PSG : le cas Gianluigi Donnarumma enflamme l'Italie

Pointé du doigt en sélection comme en club l'an dernier, Gianluigi Donnarumma veut retrouver son meilleur niveau. Une bonne nouvelle pour l'Italie, qui a pu compter sur lui hier soir pour s'imposer face à la Hongrie. Ce qui lui vaut d'ailleurs de nombreux compliments ce mardi.

Gianluigi Donnarumma célèbre la victoire du PSG face à la Juventus
Gianluigi Donnarumma célèbre la victoire du PSG face à la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Gianluigi Donnarumma respire. En effet, l'Italien a débuté sa deuxième saison au Paris Saint-Germain avec plus de calme et de sérénité. En concurrence avec Keylor Navas l'an passé sous les ordres de Mauricio Pochettino, Gigio n'avait pas vécu un exercice 2021-22 de tout repos. Titulaire à 24 reprises, il avait commis plusieurs erreurs, notamment celle face à Karim Benzema qui avait permis de relancer le Real Madrid en Ligue des Champions et qui l'avait fait sortir de son match. En sélection italienne, Donnarumma ne s'était pas forcément montré plus rassurant.

Fin mars, il avait été largement pointé du doigt après l'échec de la qualification au Mondial 2022 face à la Macédoine du Nord en demi-finale des barrages. «Donnarumma dort sur le but macédonien», pouvait-on lire dans la Repubblica par exemple. Six mois plus tard, Gianluigi Donnarumma affiche un bien meilleur visage. En tout cas, en sélection. Titulaire hier soir face à la Hongrie (2-0), il a été précieux pour la Squadra Azzurra en dégainant plusieurs arrêts importants. Plutôt rassurant, il a été encensé par la presse transalpine ce mardi.

L'Italie est à nouveau conquise

"Gigio inhumain", a titré la Gazzetta dello Sport qui lui a donné la note de 8. Même note pour le Corriere dello Sport qui a ajouté ensuite : «une sortie a crée des frissons, mais Gigio nous maintient à flot en seconde période avec cinq interventions décisives». Tuttosport, qui lui a aussi donné un 8, a parlé du Donnarumma Show avant de préciser : «il lit très mal un centre sur coup franc à la 42e mais il le détourne bien. Au début de la seconde mi-temps, il déclenche trois arrêts phénoménaux en quelques secondes et là, vous comprenez la différence entre l'avoir et ne pas l'avoir. Même chose aux 10e et 18e : phénoménal».

Le joueur du PSG a aussi été félicité par le sélectionneur Roberto Mancini. «Gigio a été bon. Maintenant, au PSG, il est dans une situation plus calme par rapport à l'année dernière, cette condition lui profite». Nommé gardien n°1 par Christophe Galtier, Donnarumma a joué 11 matches toutes compétitions confondues cette saison. Au total, il a encaissé 6 buts et réalisé 6 clean-sheets. Neuf si on ajoute les deux réalisés avec l'Italie face à l'Angleterre et la Hongrie. De quoi donner la confiance et le sourire au principal intéressé questionné par la Rai hier.

Donnarumma a appris de ses erreurs

«Il fallait ces matches pour redonner de l'enthousiasme, même si le Mondial reste une blessure ouverte et qu'on ne peut pas revenir en arrière. Il faut repartir, on doit le faire pour toute l'Italie. Une erreur peut arriver, mais il faut rester concentré, il faut travailler au maximum et comprendre où tu as fait une erreur». Gigio a visiblement appris de ses leçons. Malgré tout, le gardien, qui a sorti quelques arrêts, n'est pas totalement rassurant à Paris depuis le début de saison. Son jeu au pied est perçu comme faible et certaines de ses interventions ne sont pas jugées très bonnes.

Quoi qu'il en soit, Christophe Galtier est plutôt content de son joueur. C'est ce qu'il avait confié au début du mois de septembre lors d'une conférence de presse. «Concernant la hiérarchie, elle est comme ça actuellement. Je suis content des performances de Gigio. Je sais que Keylor travaille dur, qu’il est vraiment dans la compétition et prêt à être disponible pour l’équipe s'il y avait un besoin, mais je suis content de ce que fait Gigio, ce qu’il apporte et sa présence.» Toutes les conditions sont ainsi réunies pour qu'il puisse revenir à son meilleur niveau. Paris et l'Italie n'attendent que ça !

Plus d'infos

Commentaires