Chelsea : Willy Caballero prend la défense de N'Golo Kanté

Ngolo Kanté à l'échauffement avec Chelsea
Ngolo Kanté à l'échauffement avec Chelsea ©Maxppp

Alors que la Premier League devrait faire son retour au mois de juin, de nombreux joueurs ont fait part de leur crainte à l'idée de retrouver les terrains d'entraînement puis la compétition en raison de la pandémie de coronavirus. Après Troy Deeney, le capitaine de Watford qui a refusé de s'entraîner, N'Golo Kanté (29 ans) n'a pas non plus souhaité reprendre les séances collectives avec ses partenaires jeudi dernier, notamment à cause d'antécédents familiaux graves dans la famille du champion du monde tricolore. Une situation comprise par Chelsea, qui ont fait savoir à leur milieu qu'il pourrait ne plus rejouer cette saison ou revenir quand il le voudra. La position de l'ancien joueur de Leicester a été clairement défendue par Willy Caballero (38 ans), le portier des Blues.

«C'est très compréhensible. Il a été testé négatif au Covid-19 mais il a eu un mauvais moment pendant la quarantaine avec des symptômes du virus qui lui ont donné cette peur. Nous le respectons et nous attendrons qu'il se sente à l'aise parce que la vérité est que pour faire ce que nous faisons, vous devez vous sentir bien et avoir confiance et après avoir recommencé, nous devons tous aller de l'avant ensemble. N'Golo est une personne très humble et travailleuse qui est toujours souriante et il doit avoir ses raisons de lever le pied et de dire ce qu'il a dit. On a fait beaucoup de réunions sur Zoom avec Frank Lampard et les autres joueurs, et Kanté a dit que retourner à l'entraînement ne le faisait pas se sentir en sécurité à cause de la manière dont il s'est senti ces dernières semaines. Nous savons que c'est quelqu'un qui aime s'entraîner et courir et qui est incapable de mentir sur quelque chose comme ça. Nous le soutenons et nous le respectons», a confié Willy Caballero lors d'un live Instagram réalisé avec la chaîne de télévision argentine TNT Sports dimanche.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires