Ronald Araujo prépare un mauvais tour au Barça, l’humiliation historique du Bayern Munich choque l’Allemagne

Par Stéphane Tan
2 min.
La revue de presse du 10 décembre @Maxppp

Ronald Araujo met la pression au Barça, la claque reçue par le Bayern fait grand bruit, Manchester United retombe dans ses travers, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

Ronald Araujo recale le Bayern mais…

Avec la blessure de Matthijs de Ligt, le Bayern Munich a jeté son dévolu sur Ronald Araujo. Le Mundo Deportivo fait le point dans le dossier Ronald Araujo, cible priorité de Thomas Tuchel en défense. Si le Bayern est prêt à lâcher 100M€ pour convaincre le Barça, le principal intéressé a dit non. Du moins pour cet hiver. Le média espagnol explique que l’Uruguyayen se sent très bien en Catalogne, mais souhaite voir l’évolution de l’équipe. Le joueur est conscient qu’un club comme le Bayern vise tous les trophées chaque année, ce qu’il ambitionne. Mais pour le moment, Araujo semble focus avec le Barça, à suivre au prochain épisode.

La suite après cette publicité

Le Bayern prend cher en Allemagne

Si le Bayern Munich cherche un renfort en défense, ce n’est pas pour rien. Le club munichois vit une saison digne des plus grandes montagnes russes. Capable du meilleur comme du pire, les hommes de Thomas Tuchel ont sombré hier en se prenant «une bonne fessée» face à l’Eintracht Francfort, comme le placarde le journal Bild. Une défaite historique sur le score de 5-1. C’est la première défaite de la saison et la plus lourde en Bundesliga depuis plus de quatre ans. Une nouvelle désillusion après l’élimination rocambolesque face à une D3 allemande en Coupe.

À lire Real Madrid : accord trouvé avec Alphonso Davies

Manchester United, la défaite de trop

Pour Manchester United, c’est un peu similaire. Alors que les Red Devils restaient sur 4 victoires en 5 matches de PL un dernier match très abouti face à Chelsea, les hommes d’Erik ten Hag ont de nouveau sombré hier. Face à Bournemouth, «les Rouges ont été enterrés», comme le rapporte le Sunday Star ce dimanche. Une défaite humiliante sur le score de 3-0. Les cadres du vestiaire ont tapé du point sur la table à l’image de Bruno Fernandes. D’ordinaire toujours si enclin à défendre ses joueurs, Erik ten Hag n’a cette fois-ci pas souhaité prendre toutes les responsabilités. «Ce n’est pas de ma faute», relaye le Sunday Mail. Dans ses pages intérieures, le Manchester Evening News souligne les huées qui ont été entendues après le coup de sifflet final tant le show était ridicule.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité