Manchester City : Erling Haaland s’en prend plein la tête

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Erling Haaland @Maxppp

Après un match sans saveur, Manchester City et Arsenal se sont quittés sur un nul (0-0). Peu à son avantage, Erling Haaland a pris cher.

La saison dernière, Erling Haaland a presque tout réussi. Recruté par Manchester City, le Norvégien a cartonné et terminé l’exercice précédent avec 52 buts et 9 assists en 53 rencontres toutes compétitions confondues. Récompensé individuellement, puisqu’il a notamment décroché le titre de meilleur joueur du championnat anglais, il a aussi garni son palmarès avec notamment la Premier League, la Coupe d’Angleterre et la Ligue des champions. Deuxième lors de la cérémonie du Ballon d’Or, l’attaquant, qui espérait mieux, a démarré une nouvelle année chez les Skyblues.

La suite après cette publicité

Mais tout ne se passe pas aussi bien que lors de son premier exercice. Bien évidemment, Haaland continue d’être un redoutable buteur. Pour le moment, il en est à 29 buts et 6 passes décisives en 33 apparitions toutes compétitions confondues. Ce qui est un très bon bilan. Mais le joueur de 23 ans a déjà été blessé à plusieurs reprises cette saison. Il a manqué 61 jours de compétitions et 12 matches en club selon le site spécialisé transfermarkt. Outre ses pépins physiques, il a été parfois moins impressionnant et impérial que l’an dernier, où il a tout explosé sur son passage.

À lire Manchester City - Real Madrid : les compositions officielles

Un match compliqué

Hier, il a eu l’occasion de remettre les pendules à l’heure lors du choc de Premier League face à Arsenal. Un choc qui n’en a eu que le nom finalement car on a plutôt assisté à une rencontre soporifique, pour ne pas dire plus. Titulaire à la pointe de l’attaque, Haaland n’a pas vraiment brillé. Le Daily Mail lui a donné la note de 6 et a ajouté le commentaire suivant : «bien quand il est impliqué. Mais pas assez impliqué et n’a pas pu se débrouiller sur une occasion tardive.» Même constat pour le Guardian, qui lui a donné un 5 et qui a évoqué "une occasion en or ratée".

La suite après cette publicité

Même note pour le Manchester Evening News, qui a précisé : un de ces après-midis les plus frustrants. «Il a eu une occasion difficile de la tête à la fin de la première mi-temps, mais pas même un reniflement de but à part cela.» Outre sa prestation, l’attitude du joueur a aussi surpris. «Erling Haaland laisse généralement parler son football et les buts sont sa langue maternelle. Cependant, l’ancien joueur du Borussia Dortmund a dû se nourrir de restes et a plutôt essayé de faire passer City en présentant un trait inconnu - des propos trash - même si ce n’était pas entièrement de sa faute.»

Une pluie de critiques

Le MEN poursuit : «il s’est accroché avec Gabriel, en pleine forme, écrasant le défenseur d’Arsenal (accidentellement) avant de prononcer des propos verbaux. William Saliba, pendant le match et au coup de sifflet final, et Gabriel Jesus se sont également accrochés avec Haaland pour qu’il riposte avec quelques mots passionnés.» Des mots forts, plusieurs consultants en ont prononcé après la sortie du joueur face aux Gunners. «Il n’a jamais joué au football auparavant», a lâché Gary Neville après l’occasion ratée du joueur.

La suite après cette publicité

Roy Keane a été beaucoup plus cash. «Son niveau de jeu général est si mauvais, et pas seulement aujourd’hui. Je pense que ses attaques, ses têtes ou quoi que ce soit en termes de devant du but sont les meilleures au monde. Mais pour son niveau de jeu général pour un tel joueur, il est si mauvais, pas seulement aujourd’hui, je pense qu’il doit s’améliorer. Il est presque comme un joueur de League Two (D4 anglaise). C’est comme ça que je le vois. Son jeu général doit s’améliorer et il le fera au cours des prochaines années. Il y a eu des attaquants brillants et fantastiques. Mais il doit améliorer son niveau de jeu global.» Héros de City l’an dernier, Haaland essuie de nombreuses critiques à présent.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité