Le président des Girondins de Bordeaux Gérard Lopez ©Maxppp

Ligue 2 : la FFF en passe de sauver les Girondins de Bordeaux

Proches de descendre au niveau amateur, les Girondins de Bordeaux sont en passe de se maintenir en Ligue 2 au cours de la saison prochaine. Le Comité exécutif de la Fédération française de football devrait rendre un avis favorable.

La suite après cette publicité

Les supporters des Girondins de Bordeaux peuvent enfin respirer. Après le verdict de la commission d'appel de la DNCG et la rétrogradation des Bordelais en National 1 prononcée le 14 juin dernier, le peuple bordelais pouvait nourrir pas mal d'inquiétudes quant à la survie de son club. Mais depuis, l'abandon de 75% de la dette, soit environ 40 M€, ainsi que la mise sous séquestre des 14 M€ de la holding de Gérard Lopez avaient convaincu le Conseil national olympique et sportif français (CNOSF) de rendre un avis favorable.

Et selon les dernières informations du Parisien, le comité exécutif de la Fédération française (FFF), qui va se réunir en urgence par visioconférence ce mercredi, devrait suivre l'avis du CNOSF et voter la réintégration du club au scapulaire en Ligue 2. «Bordeaux a fourni d’importants efforts afin de présenter les éléments permettant de lever un certain nombre de doutes (…) de sorte que la mesure prononcée (par la commission d’appel de la DNCG fédérale) apparaît aujourd’hui excessive», avait assuré le comité, dans un communiqué relayé par Le Parisien.

Bordeaux devrait débuter sa saison contre Valenciennes

Rien n'est pour le moment officiel, mais Bordeaux devrait donc débuter la saison prochaine en Ligue 2 contre Valenciennes, ce samedi pour le coup d’envoi de la première journée. Les arguments de la direction bordelaise auraient récemment convaincu la majorité des 14 membres du Comex, présidé par Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football.

Toujours selon le quotidien parisien, l’aide à la relégation (7 M€), l’apport de l'entreprise CVC (8,25 M€), un report de loyer concernant le Matmut Atlantique (5 M€ d’économies), mais aussi les 11 millions d'euros récupérés grâce à la vente de Sékou Mara à Southampton auraient convaincu les instances de maintenir Bordeaux en Ligue 2. Un ouf de soulagement pour Gérard Lopez, très critiqué ces dernières semaines.

Plus d'infos

Commentaires

Plus de commentaires

Articles recommandés

Voir plus