Riyad Mahrez au sommet de son art. Le 30 septembre dernier, nous avions fait un large point sur le début de saison tonitruant du Fennec avec Manchester City. Passeur comme buteur, l’Algérien est devenu un élément incontournable de l’équipe des Skyblues, après une première saison pourtant mitigée. Son entraîneur Pep Guardiola a expliqué la métamorphose de l’ancien joueur de Leicester il y a peu. « Depuis le début de saison, Riyad joue de manière exceptionnelle. C’est un très grand joueur et je suis heureux pour lui, car il joue à un niveau incroyable. Je pense que la Coupe d’Afrique des Nations a fait comprendre à Mahrez à quel point il peut être bon. Il le sait déjà, mais je pense que gagner ce trophée pour son pays été très important pour lui ».

Dans tous les bons coups face à la Colombie

Un pays qu’il défend corps et âme à chaque occasion, notamment lors de la CAN où il n’a pas hésité à prendre la parole après des attaques et réflexions racistes. Leader dans l’attitude, Riyad Mahrez l’est aussi sur le rectangle vert. Le capitaine des Fennecs a été précieux durant la Coupe d’Afrique des Nations, où il a notamment marqué trois buts dont celui qui a offert la victoire aux siens sur coup franc face au Nigéria à la dernière minute (victoire 2-1). Mardi face à la Colombie, le footballeur né en 91 a de nouveau porté les siens. Auteur de la passe décisive sur l’ouverture du score de Bounedjah (15e), il a ensuite trouvé le chemin des filets à deux reprises. Tout d’abord à la 20e grâce à une frappe puissante contrée par Davinson Sanchez. Puis à la 65e quand il a repiqué dans l’axe avant de prendre l’avantage sur les défenseurs pour terminer par un tir du gauche en force.

Inspiré et auteur de geste de grande classe sur son côté pendant la rencontre, le Citizen a livré un match correct dans l’ensemble. Sorti à la 83e sous les applaudissements des nombreux supporters, le Fennec, touché au nez, allait un peu mieux après la rencontre. Il en a donc profité pour répondre aux questions des journalistes. Forcément, celles-ci ont tourné autour de sa prestation. Un match moyen, mais parfois il faut savoir être efficace. J’ai mis deux buts, je donne aussi le but à Baghdad (Bounedjah) qui met une frappe incroyable. Il faut continuer comme ça, a expliqué Mahrez qui a préféré mettre l’accent sur le collectif. « Il y a toujours des points sur lesquels progresser. Dans l’utilisation du ballon, je pense qu’on peut mieux faire comme toujours. Avec un match comme ça, avec un 3-0, un clean-sheet, le fait d’être bons dans les duels, d’être très sérieux, concentrés, efficaces...il n’y a pas grand-chose à dire ».

Mahrez, joueur africain de l’année ?

Que ce soit en sélection comme en club, tout va donc très bien pour Riyad Mahrez. un joueur qui prend une nouvelle dimension aussi bien dans son jeu, que dans sa prise de responsabilité, lui qui est d’ailleurs un candidat potentiel à la victoire pour le titre de joueur africain de l’année. Vainqueur de la CAN, il a aussi gagné des titres avec City dont la Premier League ou encore la FA Cup et la Carabao Cup. Mais il est à la lutte avec un autre joueur, à savoir Sadio Mané. Le Sénégalais est vice-champion d’Afrique et vice-champion d’Angleterre avec Liverpool. Il a toutefois remporté la Ligue des Champions avec les Reds, lui qui a été sacré co-meilleur buteur du championnat anglais la saison dernière avec Aubameyang et Salah (22 buts). Tout est donc ouvert, mais Mahrez a de vraies chances de l’emporter, lui qui est vraiment dans une dynamique impressionnante ces dernières semaines. Pour son sélectionneur Djamel Belmadi, le voir soulever ce trophée est une vraie possibilité.

« Ce n’est pas parce que, c’est notre joueur, mais pour ce qui est en train de démontrer. Lorsqu’on lui donne la possibilité d’enchaîner les matchs, il a montré ce qu’il est capable de faire. Il a été exceptionnel lors de la CAN. Il a gagné pratiquement tous les titres à part la Ligue des Champions la saison dernière. En termes de statistiques, il a beaucoup de bons points. Cela va se jouer entre lui et Mané. Quand Mané dit qu’il échangerait bien la Ligue des champions contre la Coupe d’Afrique, cela veut tout dire (le sénégalais Sadio Mané évolue au sein de Liverpool FC). Un titre continental avec son équipe nationale, cela n’a pas de prix. Riyad Mahrez a de fortes chances de remporter le titre du meilleur joueur africain. On est de tout cœur avec lui ». Déjà lauréat en 2016, Mahrez espère doubler la mise pour continuer à faire de cette année 2019 une année inoubliable (15 buts en 39 apparitions toutes compétitions confondues sur l’année civile).