Yaya Touré (32 ans) ne remportera pas pour la cinquième fois consécutive le titre de meilleur joueur africain (Glo-CAF Awards) remis chaque année par la Confédération africaine de football (CAF). Auteur d’une grande saison avec le Borussia Dortmund, Aubameyang (26 ans) faisait figure de favori pour rafler cette prestigieuse récompense remise ce jeudi soir à Abuja, au Nigeria. L’attaquant gabonais du club allemand a inscrit 46 buts en 2015 et a logiquement été élu meilleur joueur africain de l’année 2015.

Derrière lui, Yaya Touré, moins en vue cette saison à Manchester City, finit deuxième.
André Ayew (26 ans) monte sur le podium et c’est mérité au vu de sa fin de saison avec l’Olympique de Marseille puis de ses débuts fracassants en Premier League avec de Swansea. Le Ghanéen a inscrit six buts en ayant été placé à six postes différents avec la formation galloise.

La Côte d’Ivoire n’est pas en reste, puisqu’elle est auréolée de la récompense de meilleure sélection de l’année grâce à sa victoire à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN), son sélectionneur de l’époque, Hervé Renard, a quant à lui été nommé entraîneur de l’année, tandis que le TP Mazembe a été élu équipe de l’année grâce à sa victoire en Ligue des Champions de la CAF en 2015.

Le palmarès complet :

Meilleur joueur : Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund)
Meilleur joueur local : Mbwana Samatta (TP Mazembe)
Meilleur jeune : Victor Osimhen (Ultimate Strikers Academy)
Meilleur espoir : Etebo Oghenekaro (Warri Wolves FC)
Meilleur entraîneur : Hervé Renard
Sélection de l’année : Côte d’Ivoire
Club de l’année : TP Mazembe
Équipe féminine de l’année : Cameroun
Meilleur joueuse féminine : Gaelle Enganamouit (Cameroun)
Arbitre de l’année : Papa Bakary Gassama (Gambie)
Dirigeant de l’année : Abdiqani Said Arab (Somalie)
Legendes africaines : Kumi Gyami (Ghana) et Mbappe Leppe (Cameroun)
Prix du fair play : Allez Casa of Senegal
Prix de platine : Muhammadu Buhari (Président du Nigéria)