Le retour du roi. Après avoir honoré 154 sélections avec le Portugal, Cristiano Ronaldo a décidé de mettre sa carrière internationale en stand-by lors du début de saison 2018-2019. Depuis le 30 juin dernier et l’élimination en huitième de finale de la Coupe du Monde face à l’Uruguay, la star née en 85 n’a plus porté le maillot de la Seleção das quinas. Exempté, CR7 a donc manqué les rassemblements de septembre, octobre et novembre. Plusieurs raisons ont été avancées pour expliquer cette décision. La principale étant que l’ancien joueur du Real Madrid voulait se consacrer pleinement sur son intégration et ses débuts chez les Bianconeri. Et on peut dire que son choix a été le bon puisque sa première saison en Italie se passe très bien (24 buts en 36 matches toutes compétitions confondues).

Mais après neuf mois d’absence, Cristiano Ronaldo est de retour en sélection. Vendredi dernier, Fernando Santos a annoncé qu’il figurait dans la liste des 25 joueurs retenus pour affronter l’Ukraine (22 mars) et la Serbie (25 mars). Le sélectionneur national n’a pas caché sa joie de retrouver l’attaquant de 34 ans. « Cristiano, c’est simplement le meilleur joueur du monde qui revient dans son équipe. N’importe quelle équipe est plus forte avec lui ». Bernardo Silva ne dira pas le contraire. « Quand un joueur comme Cristiano rejoint une sélection forte, nous sommes encore plus forts ». Son coéquipier à la Juve, João Cancelo, l’a aussi couvert d’éloges. « Cristiano Ronaldo ne doit rien démontrer à qui que ce soit. Il écrit l’histoire aussi bien en sélection qu’en club, partout où il joue. Il est évident que son retour en équipe nationale ajoute énormément de qualité à l’effectif ».

Tout le Portugal est derrière CR7

En conférence de presse ce mercredi, Ruben Neves a, comme tout le monde, salué le come-back de la légende CR7. Mais il a tenu à rappeler que la sélection avait continué à avancer sans lui. « Il est évident qu’avec Cristiano les choses s’améliorent. C’est un excellent joueur, toute équipe aime avoir, mais la Seleção a un large éventail de très bons joueurs et avec beaucoup de qualités. Nous avons déjà montré que même sans Cristiano, nous pouvons faire de très bonnes choses . C’est un excellent professionnel et même à 34 ans, il est toujours le meilleur joueur du monde. (...) Tout joueur voudrait atteindre l’âge de 34 ans avec sa forme actuelle ».

Encensé par toute la sélection portugaise, Cristiano Ronado est aussi attendu comme le messie par la presse lusitanienne. D’ailleurs, A Bola a parlé du "Retour le plus attendu". "Ronaldo, 261 jours plus tard" a titré, de son côté, le Jornal de Noticias alors que Record a indiqué "Ronaldo est là ! ". Tout le pays s’enflamme pour le retour du patron. Mais il compte aussi sur lui pour mener le Portugal, champion d’Europe en titre, sur la route du succès lors des qualifications pour l’Euro 2020. Cela commencera dès le 22 mars avec la réception de l’Ukraine (match à 19h45).