Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 17 ans et troisième du Mondial des moins de 20 ans en 2011, le Mexique dispose d’une génération dorée de jeunes joueurs. La victoire du Tricolor lors du Festival "Espoirs" de Toulon 2012 le confirme si besoin était. Les hommes de Luis Fernando Tena Garduno se sont imposés hier en finale contre la Turquie sur un score sans appel (3-0). Et au sein de cette talentueuse sélection mexicaine, Marco Fabian (22 ans) a crevé l’écran. Meilleur buteur de la compétition avec 7 buts, l’attaquant de Chivas s’est révélé un renard des surfaces, également capable de faire le jeu. Ses deux passes décisives en finale en témoignent. Certains clubs de Ligue 1 n’ont pas manqué de noter son nom dans un petit coin de leurs têtes.

« Je suis très heureux d’avoir décroché ce titre, c’était l’objectif que nous avions tous en tête, et nous rentrons heures. Nous allons en profiter et penser aux Jeux Olympiques », a-t-il lâché à Medio Tiempo. Pour bien figurer à Londres, le goleador aura encore besoin de ses deux partenaires les plus en vue dans le Sud de la France, à savoir Hector Herrera (22 ans) et Hiram Mier (22 ans). Le milieu de Pachuca, élu meilleur joueur du Tournoi, et le défenseur de Monterrey, élégant dans ses interventions, ont eux aussi été de grands artisans du sacre de leur sélection. Mis à part les jeunes pousses mexicaines, d’autres éléments ont profité de cette vitrine pour se mettre en valeur.

On pense par exemple aux finalistes turcs Tevfik Köse (23 ans, Büyüksehir), très bon dans son rôle de leader d’attaque et bien soutenu par l’inconstant mais talentueux Emre Güral (23 ans, Besiktas). Comment ne pas citer l’élégant meneur de jeu néerlandais Roland Alberg (21 ans, Excelsior) et son acolyte, l’ailier supersonique Jody Lukoki (19 ans, Ajax Amsterdam), troisièmes au classement. Enfin, soulignons les belles sorties des Tricolores Gueïda Fofana (21 ans, OL), Valère Germain (22 ans, Monaco) et Nicolas De Préville (20 ans, Istres), quatrièmes. Mention spéciale aussi à Zakaria Labyad (19 ans), éliminé en poule avec le Maroc, mais que le rand public découvrira avec le Sporting CP la saison prochaine. Retenez bien ces quelques noms, on pourrait bien en parler lors des prochains mercatos...