2 triplés en 1 semaine

En Angleterre, on est encore sous le choc. 6-0, c’est le score de Manchester City-Chelsea dimanche. Une rencontre dominée de la tête et des épaules par presque un seul homme, Sergio Agüero. Le buteur argentin plante son 2e triplé en l’espace d’une semaine, après celui contre Arsenal. Alors évidemment, les tabloïds anglais ne manquent pas de superlatifs pour parler de sa performance. Sergio Agüero est « impitoyable, implacable et historique » dans le Times, « chirurgical » dans le Mirror, « mortel et démolisseur » dans le Daily Star.

Maurizio Sarri prend cher

Et à la tête de l’humiliation, on retrouve l’entraîneur adverse Maurizio Sarri. Le technicien italien de Chelsea prend très cher dans la presse anglaise. C’est tout simplement un « abandon » selon le Times. « Je suis Sarri, je n’ai aucune idée » ou encore « l’incompétence ouvre la porte au massacre », peut-on lire également dans les journaux. Des mots très durs. La fin semble très proche pour le coach des Blues, comme le montre explicitement la Une du Daily Star du jour : « Sarri End ». Malheureusement pour lui, il restera à jamais l’homme qui a fait subir à Chelsea sa pire défaite en Premier League depuis 28 ans.

Ça faisait 55 ans...

Et que dire de ce score hallucinant dimanche au Portugal. 10-0 ! Benfica a infligé la « correction du siècle » au club Desportivo Nacional de Madère, titre le journal A Bola. Madère, le club qui a vu Cristiano Ronaldo partir au Sporting à 12 ans. Pour retrouver un tel score similaire pour l’équipe de Benfica, il faut remonter à l’année 1964. « C’est historique, on n’avait pas vu ça depuis 55 ans dans le championnat portugais », explique le journal O Jogo.