Dernièrement, Franck Ribéry (34 ans) ne passe pas inaperçu dans les médias. Capable de venir prêter main-forte à son frère pour que ce dernier puisse jouer au football, le milieu de terrain français ne s’est pas uniquement distingué par de bonnes actions. Avec Mats Hummels, Jérôme Boateng, Arjen Robben, et Thomas Müller, Ribéry fait partie des cinq Bavarois cités pour avoir précipité la chute de Carlo Ancelotti.

Un fait qui continue de faire jaser en Allemagne. Et aujourd’hui, le futur de Ribéry est loin de s’inscrire dans la durée au Bayern. Remis en cause en interne, l’ancien Marseillais, qui s’est depuis blessé au genou, risque de se souvenir de l’intervention médiatique d’un ancien de la maison munichoise : Markus Babbel. Joueur du Bayern en 1991-1992, puis entre 1994 et 2000, l’actuel entraîneur du FC Lucerne en Suisse n’y est pas allé de main morte avec le Français.

Babbel se paie Ribéry

« Ça me met en colère de voir que toute la responsabilité a été mise sur les épaules de Carlo Ancelotti. Ribéry a beaucoup apporté au club et il a été un joueur fantastique par le passé. Mais aujourd’hui, il ne fait plus ce qu’il faisait auparavant. Ces deux dernières années, il n’a plus marqué un but en Ligue des Champions, mais il pense être du même niveau que Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo », a-t-il déclaré au micro de Sky Allemagne. Et ce n’est pas tout.

« Certains joueurs du Bayern Munich vivent dans le passé. Nous avons été champions du monde, vainqueurs de la Ligue des Champions. Ce n’est pas la situation actuelle. Je serais surpris qu’Ancelotti ne s’en soit pas aperçu. Mais quand Franck Ribéry est offensé, il appelle Uli Hoeness et du coup, vous avez déjà perdu la bataille en tant que coach ». Souvent auteur de réactions épidermiques face à la critique, Ribéry appréciera.