Le Bayern Munich est un spécialiste de l’anticipation du mercato. Nombre de ses recrues ont été annoncées, officialisées ou bouclées plusieurs semaines avant l’ouverture du marché des transferts. Preuve que le club bavarois ne perd pas de temps et sait se montrer réactif sur les dossiers qu’il souhaite finaliser. On en a encore eu la preuve avec Lucas Hernandez, pour lequel la clause libératoire de 80 M€ a été levée.

80 M€, c’est aussi la somme que les dirigeants munichois auraient proposé au LOSC pour Nicolas Pépé selon les informations de beIN Sports. Quelques jours plus tard, le président du club nordiste Gérard Lopez confirmait l’existence d’approches pour son meilleur joueur. « Nicolas Pépé ? La façon de gérer la situation, c’est de mettre le vestiaire et le club dans une bulle. Oui, il y a plusieurs approches pour des joueurs, pas que Nicolas. Mais nous n’aurons aucune rencontre avec des clubs ou des agents. » Le principal concerné a lui aussi botté en touche en affirmant laisser ses représentants gérer son avenir.

Et c’est ce qu’ils font. Selon nos informations, une rencontre a eu lieu récemment à Paris entre les représentants du joueur et des dirigeants du Bayern Munich et la conversation aurait été productive. Plus que jamais, le club bavarois est en pole position pour recruter Nicolas Pépé. Ce dernier, très attentif au projet sportif qu’il rejoint, peut voir que le Bayern a de la place dans son effectif puisque l’époque Ribéry-Robben s’achèvera à l’issue de la saison. Restera Kingsley Coman et Serge Gnabry en guise de concurrence directe. Pas de quoi effrayer Nicolas Pépé, auteur de 18 buts et 9 passes décisives cette saison en Ligue 1.