Le fair-play financier mine le PSG. En espérant un allègement des sanctions de la part de l’UEFA, le club de la capitale a perdu du temps sur le mercato, et a en plus constaté qu’il n’y avait pas de bonne nouvelle à attendre. Les dossiers annoncés comme prioritaires (Pogba et Di Maria) semblent aujourd’hui bien loin et surtout quasiment impossibles à régler au regard de l’enveloppe de 50 M€ qui sera autorisé. Une véritable aubaine pour le Bayern Munich, plus que jamais favori dans la course à la signature de l’Argentin de 27 ans.

Certes, ce dernier a récemment déclaré vouloir poursuivre l’aventure à Manchester United, mais le club mancunien n’est pas forcément de cet avis, surtout si une belle offre devait parvenir. Ce matin, nous vous relations que le Bayern Munich avait envoyé l’un de ses membres (le directeur technique Michael Reschke) au Chili pour assister à la Copa America et surveiller plus attentivement Angel Di Maria, présent avec la sélection argentine.

Or, selon la Gazzetta dello Sport, la mission de Reschke serait surtout de convaincre Di Maria de l’opportunité de rallier le Bayern Munich. Le club allemand est prêt à lui garantir une place de titulaire sur le côté gauche, alors que les blessures à répétition de Franck Ribéry ont achevé de persuader la direction du Bayern qu’il était temps de trouver un nouveau Kayser sur le côté gauche. Fan de Di Maria, Guardiola l’a vite désigné comme une recrue prioritaire et il sait que le Bayern est prêt à débourser plus de 100 M€ sur le mercato. Manchester United serait prêt à le laisser filer en échange d’un chèque de 60 M€. Soit 10 M€ de plus que le budget du PSG cet été...