Marseille assure l’essentiel. En déplacement à Epinal pour ce 16e de finale de Coupe de France, Rudi Garcia a présenté une formation remaniée dans les Vosges. Le technicien français de l’OM a choisi de s’appuyer sur des joueurs en manque de temps de jeu pour franchir ce tour en alignant un 4-2-3-1. Sur le poste de gardien, Pelé prend la place de Mandanda. En défense, Bedimo et Aymen Abdennour sont alignés. Rolando a été nommé capitaine. Une semaine après sa blessure au genou contre Strasbourg, Sanson signe son retour en étant titulaire dans l’entrejeu avec Anguissa. Enfin Mitroglou débute à la pointe de l’attaque.

Côté Epinal, le coach Xavier Colin a mis en place un 4-1-4-1 en faisant confiance à trois joueurs qui ont brillé en Coupe de France cette saison. Il s’agit du gardien Olivier Robin, du milieu offensif Steve Haguy et du buteur de l’équipe Désiré Segbé. Ce dernier connaît Sadio Mané. L’international sénégalais évoluant à Liverpool a d’ailleurs donné le coup d’envoi de la rencontre. En première période, les Spinaliens tiennent tête à des Marseillais méconnaissables sur une pelouse du stade de la Colombière en très mauvaise état. Les deux formations se quittent sur un score de parité et sans but.

Coaching gagnant pour Garcia

Au retour des vestiaires, Marseille montre un autre visage. Le revenant Sanson se procure une grosse occasion mais manque de précision dans la finition (59e). Rudi Garcia effectue des changements pour forcer la décision dans cette rencontre afin d’éviter les prolongations. Le jeune Sari, qui effectuait sa grande première, et l’international grec Kostas Mitroglou sortent à la place de Florian Thauvin et Valère Germain. Ce dernier débloque la partie quelques minutes après son entrée en jeu. Maxime Lopez déborde sur le côté droit dans le camp d’Epinal et centre en retrait. La défense des locaux relance mal. A l’entrée de la surface, Valère Germain enroule son ballon et trouve la lucarne droite de Robin (1-0,74e).

Après ce bijou de l’ancien joueur de Monaco, les hommes de Rudi Garcia gèrent avec maîtrise la fin de la rencontre et ajoutent un deuxième but par le biais de Morgan Sanson. Florian Thauvin percute et centre en retrait pour l’ancien joueur de Montpellier qui marque du plat du pied (2-0,92e). Cette nouvelle réalisation valide le ticket de Marseille pour les 8e de finale de la Coupe de France et met fin au rêve d’Epinal de rééditer son épopée de 2013. Les Olympiens peuvent à présent se projeter sur leur prochain match. Un choc contre Monaco est au programme dimanche en championnat.