En début de saison, le plan était simple et sans accroc. Les clubs français devaient briller sur la scène continentale pour espérer revenir sur l’Allemagne, quatrième à l’indice UEFA et qui bénéficie de quatre clubs qualifiés en Ligue des Champions. Oui mais voilà, entre le parcours catastrophique de Monaco en phase de poules de la C1, et ceux pas vraiment glorieux de Bordeaux et surtout de l’OM en Ligue Europa ont rapidement plombé les espoirs de la France. Dans le même temps, l’Allemagne réalisait un parcours bien plus séduisant et prenait rapidement de l’avance.

Pourtant, le printemps européen s’annonçait prometteur avec l’OL, le PSG et Rennes. Mais la Ligue des Champions est impitoyable et le PSG l’a appris à ses dépens en mordant la poussière face à Manchester United au terme d’un non-match incroyable au Parc des Princes. Le club rhodanien ne fera guère mieux en se faisant pulvériser 5-1 au Camp Nou face au Barça après pourtant un match nul courageux au Groupama Stadium. Et Rennes dans tout cela ? Le club breton parvenait à éliminer le Betis Séville et prenait même une option face à Arsenal en l’emportant 3-1. Mais des décisions rocambolesques, des décisions d’arbitrage douteuses, et surtout une faillite individuelle de ses meilleurs atouts offensifs ont poussé les Rouge et Noir vers la sortie.

Dès lors, le constat est sans appel. Il n’y a plus aucun club qualifié en Coupe d’Europe à la mi-mars. Une première depuis 2011. Et ce nouveau fiasco européen va laisser des traces à l’indice UEFA. L’Allemagne s’échappe, et la France n’est pas prête à revoir son voisin d’outre-Rhin (qui dispose encore d’un qualifié avec l’Eintract Francfort), et de fait peut dire adieu, au moins à court terme à la quête d’une quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions. Pire, elle pourrait de nouveau être sous la menace du Portugal qui revient bien cette saison et qui devrait dépasser la France sur la saison en cours, une première depuis 5 ans !

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2018/19 (entre parenthèses, le nombre de clubs restants en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) arrêté au 15/03/19 :

- 1. Espagne 17.857 (3/7)

- 2. Angleterre 17.214 (6/7)

- 3. Allemagne 14.500 (1/7)

- 4. Italie 12.500 (2/7)

- 5. France 10.583 (0/6)

- 6. Portugal 10.500 (2/5)

- 7. Belgique 7.800 (0/5)

- 8. Russie 7.583 (0/6)

- 9. Pays-Bas 7.400 (1/5)

- 10. Ecosse 6.750 (0/4)

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2014 et 2019) :

- 1. Espagne 101.855

- 2. Angleterre 80.034

- 3. Italie 74.583

- 4. Allemagne 71.213

- 5. France 58.498

- 6. Russie 50.549

- 7. Portugal 47.832

- 8. Belgique 39.900

- 9. Ukraine 38.900

- 10. Turquie 34.600

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10