Dans le cadre des demi-finales retour de Ligue Europa, le Valence CF accueillait Arsenal à Mestalla. À l’aller, les Gunners l’avaient emporté 3-1 grâce notamment à un doublé d’Alexandre Lacazette. Pour arracher leur qualification en finale, les hommes de Marcelino devaient donc tout tenter. Le technicien espagnol alignait un 4-4-2 avec le duo Gameiro-Rodrigo en pointe. Côté Arsenal, Unai Emery optait pour un 3-4-3 avec le trio Özil-Lacazette-Aubameyang en attaque. Dès l’entame, Valence tentait de mettre la pression sur les buts de Cech. Sur la gauche, José Gaya débordait mais se faisait reprendre par Maitland-Niles.

Le cuir revenait sur Guedes dont la frappe enroulée passait au dessus (8e). Deux minutes plus tard, Maitland-Niles côté droit décochait une belle frappe bien captée par Neto (10e). Mais les hommes de Marcelino allaient rapidement décanter la situation. Sur la gauche, Guedes trouvait Rodrigo dont le centre était repris victorieusement par Gameiro (1-0, 11e). Asphyxiés, les Gunners peinaient à se procurer des opportunités, et Rodrigo d’une superbe volée manquait le 2-0 de peu (16e). Une minute plus tard, Arsenal égalisait sur son deuxième tir cadré du match. Suite à un long dégagement, Lacazette déviait de la tête pour Aubameyang qui, après un bon contrôle, enchaînait par une frappe imparable pour Neto (1-1, 17e).

Aubameyang intenable à Mestalla

Touché par l’égalisation, Valence éprouvait plus de difficultés pour s’approcher des buts gardés par Cech. Pierre-Emerick Aubameyang tentait à nouveau sa chance du gauche mais Neto restait vigilant (32e). Les Gunners manquaient le break de peu juste avant la pause. Sur la droite, Aubameyang, dans tous les bons coups, distillait un excellent centre pour Lacazette dont la reprise de l’intérieur du pied touchait le poteau de Neto (39e). Au retour des vestiaires, Arsenal réalisait finalement le break. Aubameyang se battait bien et transmettait le cuir à Torreira qui alertait Lacazette. La frappe en pivot de l’ancien Lyonnais ne laissait aucune chance à Neto (1-2, 50e). Valence ne rendait pas les armes pour autant. Servi dans la surface, Rodrigo décochait une belle frappe, Gameiro détournait le cuir mais Cech s’interposait.

L’ancien attaquant du PSG insistait et poussait le cuir au fond des filets (2-2, 58e). Mais rien n’arrêtait Arsenal ce soir. Sur la droite, Maitland-Niles distillait un excellent centre pour Aubameyang qui passait devant son défenseur et trompait Neto (2-3, 69e). Ce troisième but sonnait le glas des espérances de Valence. En fin de match, le club londonien assénait le coup de grâce. Guendouzi combinait plusieurs fois avec Aubameyang. Le ballon revenait sur Mkhitaryan qui retrouvait le buteur gabonais, ce dernier fusillait Neto dans un angle impossible (2-4, 88e). Arsenal frappait un grand coup et se qualifiait brillamment pour la finale de la Ligue Europa qui se disputera le 29 mai à Bakou.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10