Alors qu’il a été récemment révélé que Naples gardait un œil sur Nicolò Barella (Cagliari), on apprend aujourd’hui que les Partenopei ne sont pas les seuls à suivre le milieu de terrain italien, auteur de son premier but avec la sélection nationale samedi soir (2-0 contre la Finlande).

La Gazzetta dello Sport indique ainsi qu’Arsenal et Chelsea suivent de près l’évolution du joueur de 22 ans. Les Gunners ont même envoyé des observateurs au stade Friuli ce week-end pour épier la performance du jeune international contre la Finlande. Si pour l’instant le prix pour Barella se situe aux alentours de 50 M€, sa valeur pourrait bien monter d’ici la fin de la saison s’il continue d’enchaîner les bonnes performances et s’il tape dans l’œil de plus grosses écuries, ce qui pourrait conduire à des enchères folles pour le Transalpin.