Ce dimanche, à l’occasion de la 26e journée de Premier League, Arsenal a renoué avec le succès, après 4 nuls consécutifs, en s’imposant largement à l’Emirates Stadium face à Newcastle (4-0). Mais Mikel Arteta a concocté plusieurs surprises pour cette rencontre. Alexandre Lacazette (passeur décisif puis buteur après son entrée en jeu à la 85e minute) a par exemple pris place sur le banc pour céder sa place au jeune Eddie Nketiah dans le onze. Mais l’une des grosses interrogations a été la non-présence de Mattéo Guendouzi sur la feuille de match pour la première fois de la saison. Le milieu de terrain français, qui a démarré 17 rencontres de championnat, semble en fait avoir payé son implication et son comportement à l’entraînement ces derniers jours.

Selon les informations du Telegraph, Mattéo Guendouzi et Mikel Arteta ont eu une altercation à Dubaï, où les Gunners se trouvaient en camp d’entraînement hivernal du 7 au 12 février, au moment de la trêve instaurée en Premier League. La dispute a éclaté sur le terrain d’entraînement et s’est poursuivie dans l’hôtel des Londoniens, plus tard dans la soirée. Le quotidien britannique précise que l’attitude et le langage corporel de l’ancien Lorientais sont à l’origine de cet échange houleux entre les deux hommes. Malgré son jeune âge, l’international Espoirs tricolore est l’un des joueurs d’Arsenal les plus tumultueux de l’effectif du technicien espagnol, qui a expliqué cette absence après la victoire des Gunners face aux Magpies : « la raison (pour avoir écarté Guendouzi) est que les joueurs qui, à mon avis, s’entraînent mieux, se comportent mieux et sont plus appliqués sur le terrain, ce que nous attendons, sont les joueurs sélectionnés pour le match le week-end ». Dani Ceballos, titulaire dans l’entrejeu d’Arsenal aux côtés de Granit Xhaka, a en tout cas profité de l’absence de Mattéo Guendouzi en réalisant un match plein.