Le message est clair. Alors que As révélait jeudi que Dani Ceballos (23 ans) souhaitait casser son prêt à Arsenal et retourner au Real Madrid. Une chose que ne sont visiblement pas prêts à accepter les Gunners, toujours selon les informations du quotidien madrilène. La Casa Blanca et le club du nord de Londres sont d’ailleurs sur la même longueur d’onde à ce sujet : l’international espagnol (9 sélections, 1 but), qui a disputé 17 rencontres cette saison (1 but et 2 passes décisives) doit convaincre Mikel Arteta de lui faire une place dans son onze. Et le technicien espagnol a confirmé le message.

« J’ai eu une conversation avec Dani. Quand j’ai rejoint le club, il n’était pas là, il était à Madrid parce qu’il faisait sa rééducation - depuis plus d’un mois - à Madrid avec l’équipe qui le possède. Et puis, quand je suis venu ici, il était en rééducation et durant les deux ou trois premières semaines il se remettait en forme. Je n’ai donc pas pu voir grand-chose de sa part, il ne s’entraîne avec nous que depuis une semaine ou 10 jours, vous savez. Il est donc trop tôt pour évaluer ce que je peux faire ou non avec lui. J’ai entendu beaucoup de choses à son sujet mais je n’ai pas de commentaire à faire. Il a besoin de revenir en forme et de se battre pour sa place, comme n’importe quel autre joueur de l’équipe. Après nous ferons les choix que j’estime justes en fonction de ce que j’aurais vu sur le terrain », a déclaré Mikel Arteta en conférence de presse ce vendredi, dans des propos relayés parle site officiel d’Arsenal. Dani Ceballos, qui est resté assis sur le banc de touche lors des deux derniers matches des Gunners, pourrait prétendre à une place de titulaire lundi, à Bournemouth (21h), dans le cadre du 4e tour de la FA Cup.