Le geste où il se tenait les parties intimes lors du choc face à la Juventus a fait le tour du monde. Mais il a aussi fait polémique, à tel point qu’il risque même une sanction de l’UEFA. « Concernant ce geste, j’ai eu envie de le faire parce que pour aligner Koke et Diego Costa après des semaines sans jouer, il fallait en avoir. Et tout s’est bien déroulé. Je demande pardon si ça a heurté certaines personnes, mais c’était juste pour mon équipe et pas contre la Juventus, pas du tout », avait-il expliqué.

Ce samedi, il s’est excusé en conférence de presse : « je souhaite demander pardon une fois de plus à toutes les personnes qui ont été offensées par mon geste de l’autre jour lors du match, et qui était clairement une mauvaise expression de ce que je ressentais pour mes joueurs, à aucun moment c’était destiné à la Juve », a lancé le tacticien argentin.