Situation paradoxale aux Girondins de Bordeaux. Sur le terrain, les hommes de Paulo Sousa sont cinquièmes du classement et jouent clairement un rôle dans la course au podium. Mais en coulisse, le divorce annoncé entre les deux actionnaires du club, King Street et GACP, laisse planer le doute sur l’avenir, notamment sportif, des Marine et Blanc.

Un contexte devenu un peu plus pesant avec l’annonce d’un intérêt d’Arsenal pour le technicien portugais et l’existence d’une clause de 2 M€ environ lui permettant de plier bagage dès à présent. Mais selon RMC Sport, la direction bordelaise reste sereine face à ces rumeurs, même si Sousa attend un signe fort du futur patron de la maison girondine. Au mercato par exemple.