La liste des blessés s’allonge chaque semaine dans les rangs du Paris Saint-Germain et les résultats s’en ressentent. Avec un effectif décimé, le PSG a concédé deux cuisantes défaites en Ligue 1, sur la pelouse du LOSC (5-1) et sur celle du FC Nantes (3-2). Assez pour que les équipes qui luttent pour les places européennes évoquent un manque d’équité de la part du club de la capitale, qui devrait, sauf catastrophe, s’adjuger le titre. En conférence de presse, appuyant sur le fait que l’effectif parisien actuel n’avait rien à voir avec celui battu par les Lyonnais en février, Bruno Genesio n’a pas hésité à déclarer que le PSG était redevenu « une équipe normale », ne cachant pas sa déception après la gifle infligée par le LOSC, concurrent direct à la C1.