Alors que l’UEFA avait décidé de rouvrir une enquête sur le Paris Saint-Germain dans le cadre du fair-play financier, et ce,malgré un rapport datant de juin 2018 favorable au club de la capitale, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a donné raison au PSG. Une décision saluée par les Rouge-et-Bleu via un communiqué.

« Le Paris Saint-Germain prend acte de la décision du Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne (TAS) rendue ce jour en sa faveur. Cette décision invalide le renvoi de son dossier par la Chambre de jugement de l’ICFC devant la Chambre d’instruction de ce même ICFC. Elle fait suite à l’appel porté par le Club parisien le 3 octobre dernier devant le TAS. La décision prise par la Chambre d’instruction de l’ICFC le 13 juin 2018 est entérinée. Le Paris Saint-Germain entend désormais poursuivre sereinement son développement. Le Club fait valoir qu’il a toujours respecté les règles et s’est toujours efforcé de répondre avec sérénité et transparence aux demandes réitérées de l’UEFA et de l’ICFC, tant sur le plan de la forme que du fond ».