Ce dimanche, Didier Deschamps a mené l’équipe de France sur le toit du monde en remportant une deuxième étoile. Il s’agit là du 24e trophée remporté par le technicien français, carrières de joueur et d’entraîneur confondues. Il entre même au panthéon du football en devenant le troisième champion du Monde en tant que joueur et sélectionneur, aux côtés de Mario Zagallo (Brésil, joueur en 1958 et 1962, sélectionneur en 1970) et Franz Beckenbauer (Allemagne, joueur en 1974, sélectionneur en 1990). Dans son édition du jour, L’Équipe a recensé toutes ses victoires.

Après avoir raflé tous les titres en club au niveau national (championnats, coupes) et international (2 Ligues des Champions) à travers la France, l’Italie et l’Angleterre, il a brandi deux des quatre trophées majeurs des Bleus en tant que capitaine, en 1998 donc mais aussi en 2000 avec l’Euro. Sa carrière d’entraîneur lui a permis d’être champion de France avec l’OM (2010) et vainqueur de quatre Coupes de la Ligue toujours à Marseille. Il n’y a qu’en Espagne où la C1 lui est passée sous le nez (2001).