Aujourd’hui entraîneur d’Atlanta United, Frank de Boer n’a toujours pas oublié son passage raté du côté de l’Inter. L’ancien capitaine des Oranje s’est manqué chez les Nerazzurri en 2016. Après un mauvais début de saison et des embrouilles avec plusieurs joueurs dont Geoffroy Kondogbia, il a fini par être viré de son poste. « Je voulais changer toute la structure et la culture du club, parce que l’Inter n’avait rien gagné depuis longtemps. [...] Mais j’avais affaire à un groupe pourri et je n’avais pas le droit d’écarter certains joueurs. J’aurais dû appuyer un peu plus fort sur l’accélérateur » livre-t-il dans un entretien à Voetbalzone.

De Boer pensait pouvoir changer pas mal de choses dans un club qui entamait alors un nouveau cycle mais le président Erick Thohir ne lui en a pas laissé le temps. « Si vous voulez provoquer un changement, vous devez changer les choses dès le début. Peut-être que j’ai voulu être trop amical avec tout le monde. [...] Je pense toujours que nous nous en étions bien sortis et que ça aurait été mieux avec un peu plus de temps. Ce que je n’ai pas aimé, c’est d’avoir un président qui était trop souvent assis sur le banc. »