Lors de son premier mandat de directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo avait réussi un énorme coup en 2012. Cet été là, le Brésilien avait réussi à arracher Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic à l’AC Milan en échange d’une soixantaine de millions d’euros. De quoi donner une nouvelle dimension au tour récent projet de QSI pour le club de la capitale. Interrogé par GQ Italie sur cet épisode, le géant scandinave a expliqué comment il s’est retrouvé sur le départ alors qu’il ne le souhaitait pas.

« Ce vieux club (l’AC Milan) était grand. Galliani (l’ex-administrateur rossonero) était très bon avec moi, c’était un dirigeant fantastique. Il faisait tout pour l’équipe, mais il y avait aussi de la discipline. Quand il n’aimait pas quelque chose, il vous le disait en face ter quand tout allait bien, il vous le disait aussi. Après deux ans passés là-bas, je lui ai dit : « Galliani, je ne veux pas partir, je me sens bien à Milan. » Jusqu’au jour où, j’étais à la mer et j’ai vu s’afficher sur mon téléphone portable cinq appels en absence en trente secondes. j’ai compris que quelque chose n’allait pas. J’appelle Mino Raiola et il me dit qu’ils m’envoyaient au PSG. » Pour le plus grand bonheur des fans parisiens.