Août 2017. Bafétimbi Gomis n’est pas parvenu à se mettre d’accord avec Marseille pour rester sur la Canebière et file en Turquie au Galatasaray. L’OM part donc dans l’idée de lui trouver un successeur de haut niveau. Nous en sommes aux prémices de ce qui sera le feuilleton du "grantatakan". Et forcément en ce milieu du mois d’août, les CV affluent sur les bureaux de Jacques-Henri Eyraud et d’Andoni Zubizaretta. Parmi tous les candidats potentiels à mener l’attaque des Ciel et Blanc figure Duvan Zapata. Un joueur bien connu des supporters marseillais puisque c’est lui qui avait donné la victoire aux Napolitains au Vélodrome lors de la rencontre de Ligue des Champions OM-Naples (1-2) en novembre 2013.

Certes durant l’été 2017, l’international colombien n’est pas encore le joueur qui affole les compteurs en Serie A, mais son profil, ses buts inscrits en Serie A et sa disponibilité en prêt avec option d’achat en font une cible intéressante, peu coûteuse et surtout sans risques. Pas de quoi émouvoir le club phocéen qui ne donne pas suite à la proposition de l’agent colombien du joueur Fernando Villarreal établie via un agent français FFF qui nous dévoile les contours de l’offre sous couvert d’anonymat. « J’ai proposé Duvan Zapata à Marseille en août 2017. Évidemment, il n’était pas connu comme aujourd’hui, mais possédait déjà un fort potentiel et sortait d’un prêt de 18 mois prometteur à l’Udinese, après avoir tout autant réussi ses débuts en tant que supersub au Napoli. Un attaquant à 30 buts en Serie A, à fort potentiel et disponible en prêt avec une option d’achat à 10 M€, c’était pourtant une belle affaire. Mais l’OM n’a pas donné suite et m’a indiqué qu’il disposait de meilleurs profils. » Aujourd’hui Duvan Zapata (27 ans), acheté entre temps par la Sampdoria après un prêt concluant et de nouveau prêté par le club génois, flambe littéralement avec l’Atalanta Bergame en Serie A (15 buts en 22 matches).