Annoncé comme le futur du Brésil au poste d’attaquant, Gabigol a déçu quand il a quitté Santos pour l’Inter Milan à l’été 2016. Avec seulement 1 but en 10 matches et seulement 183 minutes de jeu au compteur, le natif de São Bernardo do Campo a ensuite été prêté sans réussite à Benfica avant de retrouver ses sensations avec Flamengo (31 buts et 10 passes décisives en 38 matches cette saison). Double buteur victorieux en finale de la Copa Libertadores, celui qui avait coûté 29,5 millions d’euros il y a 3 ans et demi s’est parfaitement relancé. De là à imaginer un retour en grâce ? La situation s’annonce moins évidente.

Alors que la tendance est plutôt à une vente, Antonio Conte a livré une réponse franche en conférence de presse : « Gabigol ? Marotta a déjà répondu sur le sujet avant le match contre le Slavia Prague. Le club a des idées claires sur ce sujet. Ensuite, comme je le dis toujours, j’aime parler de mes joueurs. Avec tout le respect que je vous dois, je suis heureux pour lui, mais je ne le considère pas comme un joueur à part entière et parler de lui maintenant reviendrait à manquer de respect à mes joueurs. » Le message est passé.