Un chat. José Mourinho, du temps où il officiait sur le banc du Real Madrid (2010-2013), avait comparé Karim Benzema, son attaquant de l’époque, à un animal de compagnie alors qu’il attendait de lui qu’il devienne un féroce félin. Interrogé dans les colonnes de L’Équipe, le Special One est revenu sur leur relation.

« Avec Karim, ce n’était pas un conflit, je voulais seulement aider le joueur - un joueur au talent incroyable - à changer de mentalité, à l’aider à atteindre son maximum. À devenir un tueur, un avant-centre déterminé. J’ai beaucoup aimé travailler avec Karim », a-t-il expliqué, saluant le talent de l’attaquant tricolore.