Ole Selnaes est parti de l’ASSE cet hiver pour s’en aller en Chine. Le Norvégien considérait sans doute le challenge sportif plus intéressant que dans le Forez. Dans le journal Dagbladet, le milieu de terrain a étonné par quelques déclarations sur son quotidien en France. « J’ai eu une superbe expérience en termes de football à Saint-Étienne. Mais je n’ai jamais caché que je n’étais pas heureux dans cette ville », a-t-il notamment déclaré.

La ville de Saint-Étienne n’a pas apprécié et n’a pas hésité à lui répondre à travers un tweet du compte officiel de la mairie. « Mille pardons Selnaes de ne pas avoir été une ville suffisamment grande et distrayante ! À Saint-Étienne les événements sont un peu plus évolués que ceux attendus par certains footballeurs comme la Biennale internationale Design ! » Face au tollé provoqué sur la toile et critiquée dans sa méthode de communication, la ville a ensuite tenu à s’excuser dans un nouveau message publié sur son compte twitter. « Nous vous présentons nos excuses pour le tweet sur le départ de Ole Selnaes. Il s’agissait d’une réaction à chaud et maladroite. Notre volonté de défendre notre ville est exacerbée et celle-ci a pu choquer certains d’entre-vous. Saint-Étienne aime le foot et son peuple vert. »