L’économie du football est à l’arrêt compte tenu de la pandémie de coronavirus et les clubs de Ligue 1 passent tous tout doucement en chômage partiel. C’est le cas d’Amiens, de l’Olympique Lyonnais, de l’Olympique de Marseille ou plus récemment de l’AS Monaco. D’après L’Equipe, le Dijon FCO vient de faire de même.

Les salariés du club bourguignon qui ont ainsi vu leur temps de travail fortement réduit par les mesures de confinement vont toucher leur salaire normalement pour les heures travaillées. Ils seront cependant également indemnisés à 84% de leur salaire net.