La nouvelle a surpris tout le monde. Troisième de Ligue 2 à un point de la deuxième place, le RC Lens a choisi de se séparer de son entraîneur Philippe Montanier (qui a été remplacé par Franck Haise). Une décision que le directeur général des Sang et Or Arnaud Pouille a expliqué sur le site officiel du club nordiste.

« Ce ne sont jamais des décisions faciles à prendre de la part d’un conseil d’administration. Nous nous devions d’intervenir pour favoriser une réaction au sein de l’équipe. Notre bilan est largement insuffisant depuis le retour de la trêve, nous n’avons pris que 7 points sur 21 possibles, bien loin des résultats espérés pour un club aux objectifs élevés. Nous espérons avec ce changement réinscrire l’équipe dans une dynamique positive et de façon durable jusqu’à la fin de saison. La question ne se pose pas en ces termes. Nous avons jugé qu’il fallait procéder à un changement parce que nous avons jugé qu’un ressort était cassé. Je profite de cette question pour remercier Philippe et son staff pour le travail accompli, nous n’oublierons pas ce qui a été positif dans notre aventure commune. Qu’on le veuille ou non, cela fait partie de la vie d’un club, la vie d’un entraîneur, la vie d’un staff », a-t-il déclaré.