Le président de la Liga, Javier Tebas, est très coutumier des sorties médiatiques remarquées. En Espagne forcément, mais ses propos sont aussi très souvent relayés en France, lorsqu’il aborde le Paris Saint-Germain notamment. Dans un entretien accordé à France Football, il a répondu à cette idée qui consiste à dire que les clubs espagnols sont particulièrement endettés.

« Je peux vous assurer qu’aujourd’hui, les clubs espagnols sont beaucoup moins endettés que les clubs français. Les chiffres sont clairs et objectifs. Même sans compter le Real Madrid et le FC Barcelone, les clubs de notre Liga gagnent en moyenne 200M€ depuis quatre ans. Notre ratio d’endettement, c’est à dire la dette brute par rapport aux revenus bruts, se situe juste derrière la Bundesliga, le plus faible de tous les championnats européens. Notre contrôle de gestion fonctionne à merveille et ne laisse aucun club augmenter son niveau d’endettement si, dans le même temps, ses revenus ne grimpent pas. Celui qui sort des clous ou qui tente de nous tromper est expulsé de la compétition, comme ce fut le cas avec le club de Reus (relégué administrativement de la D2 à la D3, NDLR). Aujourd’hui, la Liga est saine d’un point de vue économique et financier », a expliqué le dirigeant espagnol.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10