Plus rien ne semble arrêter le City Football Group ! La société, qui appartient au Sheikh Mansour, le président de Manchester City, cherche encore à s’agrandir, alors qu’elle possède déjà sept clubs, répartis dans le monde entier (Angleterre, Espagne, États-Unis, Uruguay, Japon, Chine, Australie). « Nous avons un intérêt pour certains marchés et pays où il existe une passion et des opportunités réelles dans le football, comme la Chine, mais aussi l’Inde, a déclaré Ferran Soriano, vice-président de Manchester City, dans des propos rapportés par la BBC. Il pourrait donc y avoir d’autres opportunités en Asie. »

« Nous examinons l’Inde depuis près de deux ans maintenant, a continué Soriano. Je dirais que cette année, nous finirons par investir dans l’Inde. Comme nous le voyons maintenant, nous allons suivre un rythme de croissance naturel qui nous amènera à plus de sept équipes, mais pas à cent équipes. Je ne peux pas prédire les dix prochaines années à l’avance, mais le groupe pourrait avoir deux ou trois équipes de plus. Cela va-t-il changer dans cinq ans, avec encore plus d’équipes ? Peut-être, je ne le sais pas. »