Après la défaite concédée sur le terrain d’Angers (1-0), l’entraîneur de Nantes, vahid Halilhodzic a de nouveau mis les médias en état d’alerte avec des mots durs pour évoquer la situation actuelle (championnat + mercato) des Canaris. Et parmi les mots employés par le Bosnien, celui de "chantage" a interpellé. Présent ce lundi en conférence de presse, coach Vahid a précisé ses dires. Et c’est Matt Miazga, annoncé partant, qui en a pris pour son grade.

« Le chantage dont je parlais hier, c’était à propos de Matt Miazga. Il m’a assuré qu’il avait mal au dos. Après examens, il n’y avait pourtant pas de problème... Il voulait juste quitter le Club. Ce matin, Matt Miazga était en Angleterre, à Chelsea. Il n’a prévenu personne. (...) Ces choses-là me gênent. Mais il faut faire avec, même si ça m’a beaucoup déçu ». Ambiance...