Le ministère public s’était montré sévère cet après-midi, allant jusqu’à demander de la prison ferme pour deux supporters, suite aux incidents ayant eu lieu en marge de la rencontre Nice-ASSE.

Mais, finalement, aucun des sept supporters qui comparaissaient en ce jour n’a écopé de peine de prison ferme, comme le rapporte RMC.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10