Nommé en décembre 2018, Jorge Sampaoli, 59 ans, ne sera resté qu’une année à la tête du Santos Futebol Clube. Le temps d’accrocher la deuxième place du championnat, 16 points derrière l’intouchable champion, Flamengo. Le technicien argentin, qui était à la tête de l’Albiceleste lors du Mondial raté en Russie, avait donné sa démission à son président, José Carlos Peres, hier matin.

Hier soir, le club a communiqué le départ de l’ancien sélectionneur du Chili, à la tête duquel il avait remporté la Copa America 2015. « Le Santos FC annonce que, le 9 décembre 2019, lors d’une réunion tenue au matin au centre d’entraînement Rei Pelé, l’entraîneur Jorge Sampaoli a démissionné de ses fonctions. Une fois que l’entraîneur, Jorge Sampaoli, a fait part de sa décision, l’affaire a été transmise au service juridique et au service des ressources humaines du Club. Le Santos FC remercie son entraîneur Jorge Sampaoli pour le travail accompli au cours de la saison 2019 », peut-on lire sur le site du club. Ces dernières heures, Palmeiras, au Brésil, et le Racing Club, en Argentine, étaient sur les rangs pour s’attacher les services de celui qui avait été l’entraîneur du Séville FC lors de la saison 2016/17.