Vendredi soir, c’est le derby ! L’Olympique Lyonnais accueillera l’AS Saint-Étienne au Groupama Stadium (match à suivre en direct sur notre live commenté). Une rencontre que les Verts joueront une nouvelle fois sans leurs supporters. Deux recours ont été déposés et seront examinés aujourd’hui. Mais cela pourrait ne pas aboutir. En conférence de presse ce mercredi matin à l’Étrat, Frédéric Paquet, le directeur général des Verts, a évoqué ce sujet.

« Concernant l’arrêté préfectoral, notre demande de recours a été rejetée. On nous a dit qu’on pouvait quand même jouer au foot sans nos supporters. C’est la réponse désormais habituelle quand on lance ce genre de procédures. Je tiens à rappeler que nous sommes contre toute forme de violence. Un match de foot ne doit pas à donner lieu à des actes violents. Là-dessus, on est intraitables et on continuera à l’être. Nous avons milité pour un déplacement encadré de nos supporters à Lyon. On sait que ça demande des moyens, mais, le fait d’appliquer un arrêté préfectoral en demande tout autant. Voilà pourquoi l’argumentaire de la préfecture ne nous semble pas approprié. Depuis le début de la saison, nous n’avons eu aucun problème avec nos supporters en déplacement. Pour nous, le déplacement encadré pour assister au derby était la meilleure solution. Je trouve dangereux que le foot s’éloigne de ses supportes, qui en font pourtant partie intégrante. Il faut faire attention car nous finirons par être tous perdants. Quand je vois les arguments avancés pour interdire les déplacements, je me dis qu’on est en train de se mentir. Si c’est juste une question de moyens, il faut le dire. Et ne pas utiliser des raisons vieilles de dix ans. Le derby est une fête et il doit le rester. C’est un beau spectacle sportif. Et, on veut que les supporters se sentent concernés par cela. On sera toujours contre ceux qui veulent apporter de la violence dans les stades ».