Présent devant la presse ce mardi matin pour être intronisé au poste d’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia est revenu sur ses phrases piquantes à l’endroit de l’OL lorsqu’il coachait l’Olympique de Marseille. Il dit qu’il va se sentir plus soutenu.

« Ce qui m’a plu, c’est la rencontre avec Juni, que j’ai eu en adversaire, je préfère l’avoir en directeur sportif même si on s’est rappelé quelques anecdotes et notamment qu’avec Le Mans, je l’avais battu deux fois, en championnat et en Coupe de la Ligue. Pour nous c’était un exploit. Je le sens très passionné, très investi, c’est un des meilleurs joueurs de l’histoire de l’OL et il va nous faire bénéficier de la connaissance de la maison et de sa passion. Ça a matché tout de suite. Je ne suis pas la pour le brosser dans le sens du poil, j’en ai passé l’âge. Il vaut mieux avoir Jean-Michel Aulas avec soi que contre soi. On a parlé ensemble et le fait de manière professionnelle, j’avais défendu mes couleurs, mon institution. Je me sentais un peu seul pour le faire parfois. Mais avec le charisme de Juni et de Jean-Michel Aulas, j’aurais moins besoin d’y aller. Mais vous pouvez compter sur moi pour défendre bec et ongle mon institution contre tout opposant », a expliqué le nouvel entraîneur de l’OL.