Déçu par la 17e place au classement de L1 et le barrage face à l’AC Ajaccio, Olivier Sadran a décidé de frapper fort en annonçant, lors de la conférence de presse d’intronisation d’Alain Casanova, une augmentation de capital de l’ordre de 20 % au TFC et l’arrivée prochaine d’un partenariat avec un très grand club européen dont il n’a pas voulu donner l’identité. Le président toulousain a expliqué les raisons qui l’ont poussé à faire ce choix. « Nous travaillons sur le schéma d’une augmentation de capital, pour donner plus de moyens au club. Avec un partenaire industriel qui apporte une valeur ajoutée via un partenariat très fort avec un grand club européen ! On veut procéder à une augmentation de capital, donner un peu plus de moyens au club à hauteur de 20 %. »

Olivier Sadran entend bien profiter de ce futur partenariat pour améliorer la cellule de recrutement du club. « Avec un partenariat très fort avec un très club européen, pour travailler sur le recrutement, pour travailler sur une base de données, profiter de leur expertise de recrutement.On monte un partenariat industriel pour avoir plus de compétences, gommer nos lacunes et améliorer la qualité de notre recrutement. Concernant l’identité du club européen avec qui nous travaillons sur un partenariat, les choses pourraient être officialisées entre aujourd’hui et la fin du mois de septembre. Notre cellule de recrutement recrute selon les volontés de nos techniciens. Elle n’est pas sans défaut, car elle n’a pas assez de puissance pour travailler. Notre volonté est de la réorganiser avec le support d’un grand club européen. » Voilà qui est dit.