Dans le cadre de la treizième journée de Premier League, Manchester United se déplaçait à Bramall Lane pour y affronter Sheffield United. Victorieux de Brighton (3-1) avant la trêve internationale, les Red Devils voulaient enchaîner pour dépasser son adversaire du soir au classement et surtout s’installer dans le top 5. Ole Gunnar Solskjaer alignait un 3-4-3 pour ce match et titularisait notamment Anthony Martial en pointe. Coté Sheffield, Chris Wilder optait pour un 3-5-2 avec le duo McGoldrick, Mousset en attaque. Peu après le premier quart d’heure, les promus ouvraient le score. Mousset sur la droite débordait et centrait pour Lundstram qui butait sur De Gea. Le cuir revenait sur Fleck qui de la cuisse poussait le ballon au fond des filets (1-0, 19e). Les choses se compliquaient pour Manchester qui rendait les armes une seconde fois peu avant l’heure de jeu. Suite à un ballon perdu par Pereira au milieu, Fleck lançait dans la profondeur Mousset qui ajustait De Gea d’une belle frappe tendue (2-0, 52e).

L’attaquant français inscrivait son quatrième but de la saison. Les Red Devils réduisaient l’écart juste avant le dernier quart d’heure par Williams. Le jeune milieu anglais d’une belle demi-volée relançait les siens (2-1, 72e). Cinq minutes plus tard, les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer égalisaient. Sur la droite, Rashford distillait un excellent centre aux six mètres pour Greenwood qui déviait le cuir au fond des filets (2-2, 77e). Quelques secondes plus tard, Daniel James sur la gauche offrait un caviar à Rashford qui ne tremblait pas pour ajuster Moore (2-3, 79e). L’ailier anglais inscrivait son septième but de la saison. Mais dans les ultimes secondes Manchester craquait une nouvelle fois. Dans la surface, Robinson centrait pour Mc Burnie qui trompait De Gea d’une frappe imparable (3-3, 90+1). Avec ce résultat nul, Sheffield grimpait à la sixième place au classement et les Reds Devils chutaient à la neuvième place.