Ce jeudi, Ander Herrera (30 ans) répondait à la convocation de la justice espagnole pour un potentiel match truqué entre Saragosse et Levante en 2011. Le milieu ibérique du Paris Saint-Germain a dévoilé sa version des faits au tribunal. L’ancien joueur de Manchester United a tenté de justifier une somme d’argent qu’il aurait perçue à cette période.

En effet, le président de Saragosse aurait versé 965 000 euros à certains joueurs et membres du club pour qu’ils la redistribuent à leurs adversaires de Levante. « C’était une erreur. Un mauvais transfert d’argent sur mon compte bancaire. Le président m’a dit de rester calme. Et comme ça faisait des années que j’étais au club, je lui ai fait confiance. C’est mon erreur, c’est pour ça que je suis ici aujourd’hui, » a confié Herrera. Suffisant pour être mis hors de cause ? La justice espagnole se saisit du dossier jusqu’au 30 septembre prochain.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10