Formé au Havre puis passé pendant près de cinq ans par l’Olympique de Marseille, Souleymane Diawara est dans la tourmente. Accusé d’avoir commandité une expédition punitive dans les locaux d’un revendeur automobile qui l’avait escroqué en 2015, l’ancien défenseur a déjà fait un détour par la case prison il y a quatre ans.

Place désormais au procès. Présumé commanditaire de cette descente, le Sénégalais sera sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de Digne-les-Bains ce matin, annonce Le Parisien. Poursuivi pour « complicité d’extorsion et tentative d’extorsion », l’homme, désormais âgé de 40 ans, risque gros dans cette affaire qui implique également son frère, Adama Diawara.