L’instant où le footballeur raccroche les crampons est un moment clé. Certains attendent le dernier moment, faute de propositions. D’autres font la saison de trop. Torsten Frings veut éviter cela. C’est pourquoi il déclare dans le journal Die Welt qu’il a d’ores et déjà décidé de mettre un terme à sa carrière dans deux ans. Le milieu du Werder Brême annonce que les États-Unis l’attirent et constituent une belle porte de sortie pour lui.

« Si je pars, cela ne sera pas pour un autre club allemand. Les États-Unis, cela m’excite, je suis fan de ce pays et New York est la ville qui me fait rêver. » Un futur collègue de Thierry Henry ?