L’aventure d’Ernesto Valverde au FC Barcelone a donc pris fin hier soir, juste avant minuit. Plus que jamais contesté après la défaite des Blaugranas en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne contre l’Atlético de Madrid, le désormais ex-entraîneur culé a fini par en payer le prix fort après avoir rendu l’équipe catalane pas vraiment sexy à regarder jouer. Remplacé par Quique Setién, Valverde a choisi de quitter la scène discrètement, sans faire de bruit, et ce, malgré les agissements pas toujours très classes de ses dirigeants.

Une réaction de sa part était néanmoins attendue. Et comme prévu, les adieux du technicien espagnol ont été à son image : sobres, sans polémiques. « Ma carrière d’entraîneur au FC Barcelone est terminée après deux saisons et demie très intenses. Durant tout ce temps, j’ai vécu des moments très heureux, célébré les victoires et les titres, mais aussi connu des moments difficiles. Mais surtout, je veux souligner l’affection que j’ai ressentie des fans pendant cette étape », a-t-il écrit dans le communiqué publié sur le site officiel du club blaugrana, avant de poursuivre.

« Je tiens à remercier le président Josep Maria Bartomeu et le conseil d’administration pour l’opportunité qu’ils m’ont donnée de diriger cette équipe et leur confiance tout au long de cette période. Je remercie également le soutien et le traitement de toutes les personnes qui m’ont accompagné au club pendant ces deux saisons et demie, et en particulier celles qui travaillent dans et autour de l’équipe première et avec qui j’ai partagé tant de moments au centre d’entraînement et lors de nos déplacements. Bien sûr, je voudrais également remercier les joueurs pour tout le travail acharné et les efforts qui nous ont permis de détenir quatre titres ensemble. Désormais, je vous souhaite bonne chance, ainsi qu’au nouvel entraîneur, Quique Setién ». Un au revoir sans polémique malgré le traitement qui lui a été réservé ces derniers jours. Classe.