Le nouveau Bernabéu se fait toujours attendre. Les débuts des travaux étaient prévus pour l’été 2013, puis pour 2017. Mais depuis, rien ne semble vraiment avancer dans ce projet qui tient pourtant tant à cœur au président Florentino Pérez. Il faut dire que les Merengues ont eu du mal à trouver des financements, certains sponsors s’étant retirés du projet au dernier moment, et la mairie de Madrid n’a pas forcément aidé...

Le projet est pourtant ambitieux, avec à la clé un toit rétractable, la délocalisation des bureaux du club à Valdebebas pour gagner 8000m² destinés à de nouvelles utilisations, et la création de nouveaux commerces et même un projet d’hôtel. « Quatre millions de personnes visitent notre stade tous les ans. Maintenant il sera une icône architecturale avant-gardiste. Il va renforcer l’image de la ville et les alentours du stade seront améliorés », confiait Pérez fin 2016.

574 millions d’euros au total

Aujourd’hui, AS dévoile de nouvelles informations. Ainsi, ce projet de rénovation devait un temps coûter 400 millions d’euros, comme l’a affirmé de façon régulière le président madrilène. Mais maintenant, il semblerait que le prix s’élève à 574 millions d’euros ! Un montant considérable qui va devoir obliger le président à demander aux socios "compromisarios" (ceux qui ont le plus de pouvoir, en gros) l’autorisation de s’endetter de cette somme pour les 35 prochaines années.

Une situation qui inquiète l’ensemble des plus de 90.000 socios, d’autant plus qu’au final, le nombre de places restera par exemple le même. Une décision qu’il ne faudra pas prendre à la légère puisqu’elle pourrait mettre l’avenir financier du club en danger, même si Pérez a déjà démontré être un très bon gestionnaire. Le club vient d’ailleurs d’annoncer un chiffre d’affaires record de 750 millions d’euros et des bénéfices nets de 31,2 millions d’euros sur la saison précédente. Aux socios de trancher...